SOLIDAYS 2015, Jour 1 : début explosif avec Faada Freddy, Thylacine,...

On savait que l'édition 2015 allait être dingue, mais alors là. Pour son premier jour, le festival a fait très fort, sous un ciel presque capricieux, avec une programmation au poil sur la quasi-totalité de ses sept points de rencontre. On vous raconte ce qu'on a vu !

 © Marylene Eytier 

© Marylene Eytier 

Les hostilités sont lancées. Et face à une programmation aussi riche que celle proposée hier soir sur l'Hippodrome de Longchamp, il est parfois frustrant de ne pas pouvoir se dédoubler pour profiter un max de tous les artistes. La première grosse claque, c'est Faada Freddy qui nous la donne sous la scène du "Domino". Ça groove, ça chante, ça beatboxe et le public en redemande ! L'énergie du mec sur scène se ressent vraiment dans la foule, et nous met dans une ambiance exotique au poil pour aller écouter Caravan Palace qui comme à son habitude croise élégamment les genres entre swing-jazzy et dancefloor.

Après une note de douceur offerte par Angus & Julia Stone et Asaf Avidan, la foule se dirige vers un seul et même point, le grand "Dôme". The Avener y propose ce qu'il fait le mieux, des reworks. Les plus connus sont des bombes en live, qui explosent et dégoulinent dans vos oreilles, et les petites surprises inédites (dont une reprise du sexy "Down In Mexico" des Coasters) font un tabac.

La soirée commence sérieusement à tomber, et l'electro s'apprête à s'emparer de tous les dudes. Sur la scène "Paris", Paul Kalkbrenner ouvre le bal  avec grande classe sous les "PAUL K" d'un public en pleine effervescence. Le DJ se cantonne à ses anciens titres bien mieux taillés pour la scène que ceux de "7", son dernier disque. Un peu dommage que les "pogos" se soient invités au spectacle. On reprend notre souffle, et direction la relève de l'electro français. Madeon commence à peine à chauffer la foule du "Dôme" que Thylacine entre dans l'arène du "Domino" dans un crescendo saisissant. Les lumières et les strobos sont réglés au poil, en parfaite harmonie avec la réalisation graphique projetée dans le dos du DJ. Tour à tour, il joue avec ses instruments. Sa platine, son saxophone,... tout y passe sur les morceaux "Sand" ou encore "5th Floor". Une prouesse. Et une autre claque.

Si le bilan est largement positif pour le vendredi, le deuxième jour ne devrait pas nous décevoir puisque sont attendus Rone, Caribou, Chill Bump, The Vaccines, Château Marmont à la "Greenroom", Electro Deluxe, Iam,... Stay tuned comme on dit !

Retrouvez la programmation complète de Solidays 2015 sur son site officiel !